NOTRE CORPS-ESPRIT EST INDISSOCIABLE. ET POURTANT ! NE PASSONS-NOUS PAS DES HEURES UNIQUEMENT À SOLLICITER NOTRE MENTAL EN PERDANT CONSCIENCE DE NOTRE CORPS ? PUIS SOUDAIN, NOUS NOUS SENTONS FATIGUÉS ET NOUS NOUS EN ÉTONNONS.

Et, si nourrir le mental passait par le mouvement du corps en pleine conscience ?
Il paraît tellement évident même si nous ne le faisons pas toujours, que l’exercice physique entretient une bonne force mentale. D’ailleurs, les sportifs de haut niveau en sont la preuve vivante.
Ici, nous vous proposons de voir l’exercice physique d’une autre façon.

Il ne s’agit pas de se lancer dans une pratique sportive intense de dépassement de soi qui peut en décourager plus d’un(e) et prédisposer à la procrastination. Il s’agit plutôt de trouver et de choisir les activités qui vont mettre en mouvement notre corps tout en activant la prise de conscience du mouvement que l’on est en train d’effectuer.

Parfois, une simple marche en conscience peut suffire à nous reconnecter avec le présent et à nous recentrer mentalement.

what is conscious movement

Bouger en conscience, késako ?

Bouger en conscience implique de mettre son corps en mouvements et de se concentrer sur un mouvement particulier. Puis, de là, tenter de mieux le comprendre, le détailler, l’observer sans jugement et l’explorer en douceur.

Prenons l’exemple de Jessica qui vit à 100 à l’heure et gère 10000 choses à la fois. Elle a parfois l’impression que son mental…et son corps vont la lâcher.

Elle avait besoin de ralentir le rythme et de préserver ses ressources cognitives et physiques.

Au lieu de se jeter à corps perdu dans une activité de fitness en fin de journée, elle a choisi de commencer le Qi gong, une gymnastique ancestrale à l’origine du Tai chi, plus connu en Occident.

Au début, Jessica peinait à faire des mouvements très lents et à acquérir de la fluidité corporelle. Elle manquait d’équilibre et de coordination.

Puis, grâce à ses cours et à une pratique quotidienne le matin, elle a commencé à prendre du plaisir et à réussi à se recentrer.

Grâce à ça, elle avait l’impression de s’envoler vers ses projets. En fait, elle se sentait mieux ancrée dans son espace corporel et son mental avant de commencer sa journée.

Bouger en conscience, à quoi ça sert ?

Bouger en conscience apporte de nombreux effets positifs sur le corps-esprit.

LE MOUVEMENT EN PLEINE CONSCIENCE SERT A

Cela permet en autres de :

En bref, bouger en conscience permet de durer plus longtemps et de préserver sa santé physique et sa performance cognitive.

Comment faire pour bouger en conscience ?

Deux hommes faisant du yoga, pratiquant le mouvement conscient.

Nous ne sommes pas des professionnels de la danse ou des arts martiaux qui ont la capacité de bouger en conscience avec perfection, même très rapidement. En effet, ils ont l’entraînement.

Pour nous, une des méthodes possibles est de passer par le ralentissement du mouvement et/ou par une concentration sur le ressenti intérieur que ce mouvement provoque en nous. Tout ceci en observant, sans jugement, en explorant en douceur et en respectant nos limites. Qui plus est, sans attentes absolues des effets, juste dans le laisser-agir.

Quelques pistes de santé physique et mentale

Voici quelques pistes de santé physique et mentale pour avancer dans votre projet de bouger en conscience et renforcer votre mental

  • Marcher tous les jours en vous entraînant à prendre conscience. Conscience de vos pas, de votre souffle, du balancement de vos bras, de la fluidité de vos mouvements. Soyez aussi conscient des pensées qui viennent et revenez de temps en temps à la conscience des mouvements.
  • Prendre une pause de 10 mn et changer de posture d’assis à debout ou l’inverse en fonction de votre métier et faire un mouvement simple.
    Par exemple, plier les coudes à l’horizontal et poser les doigts de chaque côté de vos poumons, inspirer en levant les coudes de l’avant vers l’arrière en ouvrant votre cage thoracique et expirer en ramenant les coudes vers le bas. Continuer une vingtaine de fois pour fluidifier votre respiration.
  • Choisir une activité qui prédispose à la lenteur des mouvements, à la coordination et à l’équilibre et pratiquer la quotidiennement.
    Par exemple, le Yoga, le Tai-chi, le Qi gong, le DO-IN etc. Considérer aussi les arts martiaux.

 

Pour faire un choix d’activité qui vous correspond, faites-vous conseiller par un coach Vivapp.
Vous pourrez ainsi mieux cibler ce qui vous parle et ce qui a les meilleures chances de bien fonctionner avec vous en fonction de votre tempérament et de vos objectifs.

Ecrit par Edith Page

Découvrez Vivapp !
logo vivapp

Vous pourriez aussi aimer

Subscribe to our newsletter

Receive exclusive offers and content, our tips and news!